Amiens, Mulhouse, Grigny : la chasse criminelle aux flics est ouverte

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

Posted on 25 août 2012 by Roger Heurtebise – Article du nº 265

Tout le monde a en mémoire la guérilla d’Amiens, où des policiers ont essuyé des tirs à balles réelles et dont 17 ont été blessés.

Désormais j’utilise le terme « guérilla » et non « émeute », puisqu’une « émeute », étymologiquement, est une « émotion » ressentie par une population contre un pouvoir tyrannique, ce qui n’est pas le cas en France.

Après Amiens, c’est à Mulhouse et sa région qu’on veut tuer du policier. Les « tensions » (euphémisme de journaliste) sont nombreuses depuis des semaines dans cette région, mais on a franchi un cap selon un article des Dernières nouvelles d’Alsace :

« À l’arrivée des renforts, un fourgon de l’UOP (Unité d’ordre publique) du commissariat a été la cible de jets de cocktails Molotov, cinq en tout. Mais un seul a atteint sa cible, embrasant le côté droit du véhicule. L’essence s’est même infiltrée dans le véhicule dont l’habitacle a commencé à brûler. Heureusement, les policiers ont pu sortir à temps du véhicule et utiliser les extincteurs. Personne n’a été blessé, souligne-t-on à la direction du commissariat, « mais la situation devient de plus en plus dangereuse et critique ». »

Incendier un véhicule de police dans lequel se trouvent des policiers, n’est-ce pas une tentative d’assassinat comme à Amiens ?

Et dernière nouvelle : deux policiers ont été blessés par balle à Grigny.

« Deux policiers ont été blessés à coups de fusil de chasse lors d’échauffourées au sein du quartier de la Grande Borne à Grigny (Essonne) dans la nuit de vendredi à samedi, sans que leurs jours ne soient en danger, a-t-on appris de source policière. »

On a donc franchi un cap important dans la « guérilla » : désormais on veut tuer des policiers à la moindre occasion d’interventions banales. Ça s’appelle de la tentative d’assassinat : on veut les éliminer physiquement de certains quartiers, en tentant de les tuer. C’est la fin de l’Etat de droit et on attend la réaction et surtout l’action du ministère de l’Intérieur et du Président de la République sur ces événements gravissimes.

Roger Heurtebise

P.-S. : la réaction du ministre de l’Intérieur :http://www.youtube.com/watch?v=GhHz5c7Kr_g« Je suis avec eux (…) pour rétablir l’ordre républicain ». On attend des actes concrets et non des paroles, Monsieur Valls !

This entry was posted in NOUVELLE EXTREME DROITE. Bookmark the permalink.
Share SHARE

À propos de FLASH1ER

Bonjour cher lecteur de mon blog, La photo que vous voyez en tête de ma page représente le haut de la villa que nous avons habité de 1986 à l'an 2000. Nous habitons maintenant la résidence du Palais Victoria, dans le nouveau quartier du Béal. La photo de celui-ci ainsi que mes coordonnées figurent dans mes sites http://www.cany1.fr et http://cany.eu Je suis né en 1930. J'ai obtenu le Certificat d’Études Primaires et effectué 3 ans d'études secondaires dans un Collège de Jésuites, à Saint-Calais dans la Sarthe, en section classique (latin, grec). J'ai acheté mon premier micro-ordinateur en 1975, au SICOB à Paris-La-Défense. J'ai travaillé à l'AFP à Paris, comme télétypiste hors classe. Je tapais à 86 mots-minute minimum. Test effectué durant 15 minutes sans erreur. J'ai élevé 5 enfants (à 27 ans, j'en avais déjà 4). Je n'ai jamais eu un jour d'arrêt de travail jusqu'à ma retraite que j'ai prise à 60 ans. Au contraire, j'ai eu des périodes où je travaillais pour deux employeurs (75 heures par semaine en moyenne). J'ai créé et géré le 1er Secrétariat Privé de Télex au Monde en 1962 (FLASH TELEX). Il n'y avait alors que 2000 abonnés au Télex en France... J'ai créé et géré également la 1ère entreprise de travail temporaire exclusivement réservée aux télexistes (FLASH OFFICE) et le CENTRE NATIONAL PRIVE DE FORMATION DE TELEXISTES dont j'ai été nommé Directeur par le Rectorat de Paris en 1964. Depuis 2006, je diffuse divers abattants WC japonais sur mes sites cany.eu et cany1.fr. Ces abattants-bidets permettent une hygiène impeccable en supprimant le papier-toilette non hygiénique. Ils remplacent très avantageusement les bidets ordinaires obsolètes en ne prenant aucune place supplémentaire...
Ce contenu a été publié dans Faits de Société, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Fatal error: Uncaught Exception: 190: Invalid OAuth access token signature. (190) thrown in /htdocs/public/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273