Champs-Elysées : grande victoire de l’intégration à la française !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

Publié le 15 mai 2013 par Charles Demassieux – Article du nº 303 de “RIPOSTE LAÎQUE”

Hier, sur le parvis du Trocadéro à Paris, c’était la horde sauvage, le talent de Sam Peckinpah en moins…

Fondant sur leurs proies, ravageant pour le plaisir de ravager, pillant au hasard, frappant et hurlant comme des barbares primitifs, des meutes à peine humaines exposaient au monde « l’intégration réussie » à la française ! Un monde qui finira par choisir d’autres destinations de voyage moins « animées », provoquant ainsi des pertes financières qu’on ajoutera à la facture exorbitante pour l’entretien de ces ennemis de l’intérieur.

Mais pas d’amalgame, je vous prie ! Pas de raccourci facile ! La vérité c’est que c’était à cause du mauvais temps ! Ce car dévalisé devant la Tour Eiffel, ce n’était ni plus ni moins qu’une « spécialité exotique épicée » qu’il eût été regrettable de ne pas faire « goûter » à nos amis touristes !

Pris un temps de court, les médias on fort « heureusement » trouvé un coupable : c’était les ULTRAS, ces supporters « abreuvés de haine et de bière », comme chantait jadis Renaud. Le champ lexical en place, on pouvait, soulagés, se focaliser sur cette « poignée de perturbateurs » dont les « débordements » avaient été « contenus », déclarait Bertrand Delanoë. Ouf, on avait eu peur : c’était juste un  « incident » ! Quel bel euphémisme pour qualifier une guérilla !

Les agressions, viols, meurtres, églises et synagogues profanées, attentats, c’est aussi à cause des ultras, pas contents d’êtres interdits de stade ou que leur équipe chérie perde ? De qui se moque-t-on ? Vidéos et images à l’appui, n’importe qui peut constater que ces « casseurs » n’avaient rien de supporters éméchés ; ils étaient en service commandé. Manuel Valls peut éructer tant qu’il voudra que « le football est encore malade », il ne s’agit pas de football dans cette affaire, mais bel et bien de la haine contre une Nation manifestée par les petits protégés de son parti et de la pseudo-justice.

J’ai l’impression (et sans doute l’ensemble des rédacteurs de Riposte laïque) d’être la nouvelle Cassandre augurant de l’avenir et que les siens croient fou. Pourtant, en France, nous en sommes déjà à l’épisode où le cheval est entré dans la ville, déversant, via l’immigration massive et les discours des imams enragés, une armée dont la démonstration de la veille n’était qu’un avant-goût.

Charles Demassieux

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE.

Share SHARE

À propos de FLASH1ER

Bonjour cher lecteur de mon blog, La photo que vous voyez en tête de ma page représente le haut de la villa que nous avons habité de 1986 à l'an 2000. Nous habitons maintenant la résidence du Palais Victoria, dans le nouveau quartier du Béal. La photo de celui-ci ainsi que mes coordonnées figurent dans mes sites http://www.cany1.fr et http://cany.eu Je suis né en 1930. J'ai obtenu le Certificat d’Études Primaires et effectué 3 ans d'études secondaires dans un Collège de Jésuites, à Saint-Calais dans la Sarthe, en section classique (latin, grec). J'ai acheté mon premier micro-ordinateur en 1975, au SICOB à Paris-La-Défense. J'ai travaillé à l'AFP à Paris, comme télétypiste hors classe. Je tapais à 86 mots-minute minimum. Test effectué durant 15 minutes sans erreur. J'ai élevé 5 enfants (à 27 ans, j'en avais déjà 4). Je n'ai jamais eu un jour d'arrêt de travail jusqu'à ma retraite que j'ai prise à 60 ans. Au contraire, j'ai eu des périodes où je travaillais pour deux employeurs (75 heures par semaine en moyenne). J'ai créé et géré le 1er Secrétariat Privé de Télex au Monde en 1962 (FLASH TELEX). Il n'y avait alors que 2000 abonnés au Télex en France... J'ai créé et géré également la 1ère entreprise de travail temporaire exclusivement réservée aux télexistes (FLASH OFFICE) et le CENTRE NATIONAL PRIVE DE FORMATION DE TELEXISTES dont j'ai été nommé Directeur par le Rectorat de Paris en 1964. Depuis 2006, je diffuse divers abattants WC japonais sur mes sites cany.eu et cany1.fr. Ces abattants-bidets permettent une hygiène impeccable en supprimant le papier-toilette non hygiénique. Ils remplacent très avantageusement les bidets ordinaires obsolètes en ne prenant aucune place supplémentaire...
Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Fatal error: Uncaught Exception: 190: Invalid OAuth access token signature. (190) thrown in /htdocs/public/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273