Comme d’habitude, quand un pyromane met le feu, c’est le pompier qui est montré du doigt.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

Plus facile de s’en prendre aux flics qu’à la racaille !

boulevard-voltaire-menottes

 

Le 24 juillet 2013

Jean-Pierre
Fabre Bernadac
Ancien officier de Gendarmerie.
Diplômé de criminologie et de criminalistique.


La police des polices vient d’ouvrir une enquête en marge des incidents de Trappes, non dans le but de rechercher d’autres casseurs, mais pour identifier les auteurs de dérapages sur un groupe Facebook intitulé Forum police-info.com. Un forum non officiel de la police nationale et municipale aux commentaires, dixit Le Figaro, « violents et parfois racistes ». Ainsi, pour ce quotidien, le fait de dire : « J’ai passé la nuit à Trappes hier avec les collègues… Pauvre France, vive le Bleu Marine ! » est assimilé à des propos racistes. Les 20 % de votants pour Marine apprécieront !

Plus grave, le prétendu « collectif de citoyens souhaitant lutter par la transparence et l’information contre les violences policières » qui a révélé l’affaire assure être parvenu à identifier les policiers dont il révèle les noms, les photos, et parfois leur service d’affectation. Une pure délation qui n’a qu’un but : inciter à la vindicte des cités.

Qui est donc ce collectif hébergé par le site Indymedia – Paris Île de France ? Des citoyens voulant lutter pour la transparence ?

Si vous estimez que les militants de la CNT, vieux syndicat anarcho-revolutionnaire datant de la guerre d’Espagne, ont pour but la transparence, alors vous avez tout faux. Bien évidemment, en tant que révolutionnaires, ces citoyens cautionnent les violences autres que policières.

Révélateur est de rapprocher cette affaire reprise par tous les grands quotidiens nationaux d’une autre concernant un couple de personnes âgées en promenade à Orléans. Quai Saint-Laurent, ils croisent quatre jeunes femmes, d’origine maghrébine. Deux ayant des habits orangés attirent l’œil de l’épouse. Se sentant dévisagées, scandalisées par ce simple regard, les jeunes femmes s’en prennent à la promeneuse de 71 ans, la giflent, hurlant des propos racistes. Cette dernière s’effondre sous le coup, heureusement soutenue par son mari. Au même moment, deux hommes, passant le long des quais en voiture et voyant l’attroupement, sortent du véhicule et prennent fait et cause pour les quatre jeunes femmes, se mettant eux aussi à insulter les deux septuagénaires.

Le mari, ne perdant pas son sang froid, appelle la police à l’aide de son téléphone portable, obligeant ainsi les deux hommes à réintégrer leur véhicule et les quatre jeunes femmes à s’éclipser en courant.

Ce récit, vous ne le trouverez pas dans la grande presse nationale mais simplement dans la République du Centre, en page intérieure…

Share SHARE

À propos de FLASH1ER

Bonjour cher lecteur de mon blog, La photo que vous voyez en tête de ma page représente le haut de la villa que nous avons habité de 1986 à l'an 2000. Nous habitons maintenant la résidence du Palais Victoria, dans le nouveau quartier du Béal. La photo de celui-ci ainsi que mes coordonnées figurent dans mes sites http://www.cany1.fr et http://cany.eu Je suis né en 1930. J'ai obtenu le Certificat d’Études Primaires et effectué 3 ans d'études secondaires dans un Collège de Jésuites, à Saint-Calais dans la Sarthe, en section classique (latin, grec). J'ai acheté mon premier micro-ordinateur en 1975, au SICOB à Paris-La-Défense. J'ai travaillé à l'AFP à Paris, comme télétypiste hors classe. Je tapais à 86 mots-minute minimum. Test effectué durant 15 minutes sans erreur. J'ai élevé 5 enfants (à 27 ans, j'en avais déjà 4). Je n'ai jamais eu un jour d'arrêt de travail jusqu'à ma retraite que j'ai prise à 60 ans. Au contraire, j'ai eu des périodes où je travaillais pour deux employeurs (75 heures par semaine en moyenne). J'ai créé et géré le 1er Secrétariat Privé de Télex au Monde en 1962 (FLASH TELEX). Il n'y avait alors que 2000 abonnés au Télex en France... J'ai créé et géré également la 1ère entreprise de travail temporaire exclusivement réservée aux télexistes (FLASH OFFICE) et le CENTRE NATIONAL PRIVE DE FORMATION DE TELEXISTES dont j'ai été nommé Directeur par le Rectorat de Paris en 1964. Depuis 2006, je diffuse divers abattants WC japonais sur mes sites cany.eu et cany1.fr. Ces abattants-bidets permettent une hygiène impeccable en supprimant le papier-toilette non hygiénique. Ils remplacent très avantageusement les bidets ordinaires obsolètes en ne prenant aucune place supplémentaire...
Ce contenu a été publié dans racailles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Fatal error: Uncaught Exception: 190: Invalid OAuth access token signature. (190) thrown in /htdocs/public/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273