LETTRE D’UN RETRAITE A HOLLANDE LE 20 SEPTEMBRE 2012

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×
“LETTRE D’UN RETRAITE A HOLLANDE LE 20 SEPTEMBRE 2012 : COPIES A VALLS ET PERNAUT”

  Camarade président,

Je me permets de t’appeler ainsi, car j’ai vu à la télévision que tu ne rechignes pas à ce qu’on te tapote sur l’épaule, et même sur le ventre… Et puis, ne te targues-tu pas d’être un président «normal» ?

Tu me pardonneras le retard, mais je tenais tout d’abord à te féliciter d’avoir réussi à te faire installer au pouvoir, et avec tous les pouvoirs,- présidence, assemblée, Sénat, régions, justice, médias…- par un tout petit tiers (32%) des électeurs Français… Tu as d’ailleurs dit après avoir été élu président, que si la gauche n’obtenait pas la majorité aux législatives, «la démocratie serait…abîmée». Moi je pense au contraire que «la démocratie menacée, c’est maintenant»…

Tu peux surtout remercier les Pujadas, les Delahousse, les Pulvar et autres Pernaut et toute cette bande de faux-culs nantis, à savoir la quasi-totalité des médias et de la presse Française, – la plus grande mafia, le monde le plus pourri de France devant la justice et le foot-ball , qui interdit certains personnages d’antenne parce que leurs idées sont contraires- pour avoir mener une campagne sans précédent contre le président sortant parce que lui leur a dit «NON» à leur demande de rétablissement de l’abattement de 30% de leurs revenus imposables, alors que toi, Camarade président, tu leur a dit «OUI ». D’ailleurs Pernaut, l’instigateur de cette campagne et de cette demande, n’a pas su cacher sa joie lors de son premier «13 H.» du 7 mai, en nous confirmant ton élection. Son sourire imbécile et niais et ses larmes aux yeux étaient sans équivoque. Il peut bien, cet immonde faux-cul, faire semblant de s’extasier devant le patrimoine Français lors de ses reportages qui ne servent d’ailleurs qu’à meubler son J.T., ou qui chaque lundi nous bassine avec des reportages dont on a été gavé tout le week-end ; il peut bien faire semblant de s’inquiéter de la hausse des factures d’énergie pour les plus défavorisés suite à ton projet de loi imbécile ; il n’a que faire de la France et des Français, et ne pense qu’à ses intérêts personnels, comme tous ses compères…Je note par ailleurs que depuis le 6 mai 2012, quand il parle de l’un d’entre vous, il n’oublie pas de dire «Monsieur… », ce qu’il ne faisait jamais avant..

Tu as fait de nombreuses promesses aux Français, Camarade président. Une soixantaine, si je ne m’abuse. Auxquelles tu as ajouté, avec arrogance, une bonne quinzaine de «Moi, président de la République, JE… »

JE… Je-Je-Je… Tiens, c’est drôle, ce je-je-je me rappelle «P.P.P. ». Je m’explique : je pense que les Américains, et bien d’autres, ne tarderont pas à te baptiser «le Petit Provincial Prétentieux », comme ils avaient baptisé Mitterrand.

Car, dis-moi si je me trompe, Camarade président, mais c’est bien de ce personnage que tu te réclames ; c’est bien à lui, dont tu as adopté la façon de parler et le comportement, que tu t’identifies ? ;

C’est bien de lui que tu parles quand, le soir du 6 mai, devant une place noire de monde arborant des drapeaux multicolores, à l’exception du Drapeau tricolore, les yeux et un doigt levés vers le ciel, tu dis en baissant la voix comme pour ne pas le réveiller : «il nous regarde» ? .

C’est bien de lui que vous ne cessez tous de faire un étendard de vertu ? ; qu’Aubry qualifie de grand homme d’Etat, arguant que le soir de son élection il s’est rendu au Panthéon et non au Fouquet’s, ce qui est d’ailleurs faux car il y avait lui aussi sa table réservée ? Il n’a d’ailleurs pas manqué de culot pour avoir osé déposer un rose sur la tombe de Jean Moulin. Il ne lui manquait que la francisque à la boutonnière, la francique 2202 que Pétain lui a épinglée, à sa demande bien sûr, en 1943, quelques semaines avant de se payer, déjà, le culot d’aller claquer la porte du bureau du Général De Gaulle, villa des Glycines, à Alger, juste avant de rentrer en Angleterre avec l’avion de Montgomery, pour aller mener sa petite «guéguerre» personnelle, pour ses intérêts personnels…

Lui qui, en novembre 1954, déclarait que le problème des fellagas ne pouvait souffrir aucune négociation, et qu’il ne pouvait être résolu que par la guerre…

Lui qui entre 56 et 57 a fait guillotiner 45 Algériens qualifiés de «terroristes ». Il est vrai que le sens de ce mot terroriste, il avait eu le temps de l’apprendre à Vichy. On comprend mieux pourquoi il a aboli la peine de mort, il avait largement son compte pour deux septennats !

Lui qui a organisé un faux attentat contre lui, pour remonter sa cote de popularité…

Lui qui a triplé le nombre de chômeurs en France en moins des deux premières années de son premier mandat… J’en passe et des bien meilleures !

Lui qui fut le plus grand gaspilleur des deniers du peuple de tous les temps, qui a dû augmenter les prélèvements obligatoires, dans des proportions sans précédent, dont il volait les deux tiers dans les caisses pour assouvir ses folies monarchiques… Eu égard aux différences d’époques, François 1er et Louis XIV font figure d’économes auprès de lui…

C’est çà votre socialisme ? C’est là le modèle de politique que tu penses nous faire subir pendant cinq ans ?

Je n’ai pas l’intention de te faire un long discours, Camarade président. D’ailleurs la lettre que j’ai adressée au candidat Nicolas Sarkozy et dont je te joins la copie, est valable pour toi aussi.

Je souhaite n’aborder que le principal sujet qui préoccupe tous les Français qui ont eu la chance de naître avec un cerveau, et qui est, à mon sens, la principale cause de tous nos maux ou tout au moins de la majeure partie. Et sois assuré qu’il ne s’agit en aucun cas de racisme. J’ai une belle fille Portugaise, une nièce Marocaine, des relations Portugaises, Espagnoles, et même Algériennes. J’aime Assia El Hannouni, médaillée d’or aux jeux paralympiques de Londres, qui entonne la Marseillaise à gorge déployée et qui dit à Pernaut : «j’adore «cette»Marseillaise, je l’ai dans les tripes ».

D’ailleurs, contrairement à ce que vous persistez tous à vouloir faire croire, les Français sont actuellement et de plus en plus victimes de racisme, et non coupables. Les prétendues associations anti-racistes de France ne font qu’attiser la haine contre les français…

Et si ne pas être d’accord avec ceux qui enfreignent les lois, les règles, nos traditions, nos coutumes, c’est être raciste, alors il peut m’arriver d’être raciste, à l’égard de n’importe quel être humain.

A ce jour, la France se trouve économiquement et socialement dans une position tout à fait comparable à celle de 1945 : ruinée par la guerre ou la crise. L’unique différence est qu’elle n’a pas besoin de main d’œuvre.

Et, au soir de ce 22 avril 1945, s’accordant quelques instants de détente bien mérités, face à l’océan, à Royan, le Général De Gaulle dit :

«La France est malade. Elle est comme un corps qui se décompose. Il faut que sa guérison soit son œuvre. Il faut qu’elle recouvre elle-même la santé. Il est impossible que, dans ce foyer de décomposition, il ne se trouve pas un germe sain, générateur de sa propre résurrection. Mais ce germe, c’est des Français eux-mêmes qu’il doit naître et grandir… Alors seulement, un jardinier désigné par la nation se penchera sur lui. Peu importe qui sera ce jardinier… »

Tu n’es pas ce jardinier, Camarade président. Toi et ta bande d’irresponsables, incompétents, aveugles et sourds, êtes plutôt les rats-taupiers qui minent et mineront ce merveilleux jardin qu’est la France, jusqu’à son effondrement, jusqu’à son implosion comme le prédisent les journalistes Américains de CNN.

Tu n’es qu’un homme politique, Camarade président. C’est bien. Peut-être en faut-il. Mais il y a des circonstances qui réclament que les hommes politiques s’élèvent au niveau des hommes d’Etat. Il ne suffit pas d’être avide du pouvoir, il faut être capable de l’exercer. Le pouvoir peut, en effet, révéler certains hommes. Mais encore faut-il qu’ils renoncent à la «politicaillerie», qu’ils soient porteurs d’une grande idée, d’une «grande querelle».

Vos comportements, vos idées, vos projets :

1 – F. HOLLANDE (toi, Camarade président) : donner des papiers et des droits à tous alors qu’ils ont déjà tous les droits et c’est d’ailleurs la seule raison pour laquelle ils envahissent la France. APA, CMU, MAE, Allocations familiales, allocation de parents isolés pour les secondes ou troisièmes concubines, allocations de rentrée scolaire, indemnité de rapprochement familial, souvent versée longtemps après la disparition des intéressés, et qui est de plus du double de la retraite de beaucoup de Français qui, eux, ont travaillé et cotisé durant 46 années et plus en accomplissant souvent les tâches les plus difficiles…

Mettre la France à genoux aux pieds de Boutéflika, qui n’a de cesse d’exiger la repentance de la France pour masquer son incapacité à faire de l’Algérie un peuple capable de disposer de lui-même, un pays indépendant, capable d’évoluer et de se développer plutôt que d’entretenir un pays où l’homme se déplace encore à dos d’âne, tandis que, derrière, trotte, pliée sous le poids d’un quelconque fardeau, la ou les femme(s)… Il préfère envoyer ses ressortissants en France pour qu’elle les nourrisse, à la charge des Français…

La France ne doit rien à l’Algérie. Les Algériens ont voulu la sécession, l’indépendance, ils l’ont. Et les souffrances qu’ils ont dû subir pour l’avoir ne sont pas dues à la France, mais à l’OAS et au FLN et leur chef – ton ami Ben Bella – auquel tu es allé rendre visite à l’hôpital à Paris, où il se faisait soigner aux frais des Français, bien entendu. C’est beau… c’est grand… c’est généreux, la France.

Et entre la France et l’Algérie, si l’un a besoin de l’autre, ce n’est certainement pas la France.

Et tu as le culot de venir à TF1, ce 9 septembre, nous donner des leçons de patriotisme ! On croit rêver !

La France, l’Italie, l’Espagne, et bien d’autres pays de la Méditerranée, doivent-ils exiger la repentance pour les exactions et les crimes perpétrés par les barbaresques, pendant plus de 300 ans, et jusqu’en 1830 ?

2 – Ch. TAUBIRA, le plus immonde garde des Sceaux que la France ait pu connaître depuis 1957 : A déclaré au micro de Radio France International : «Les brûleurs de drapeaux Français le soir du 6 mai ne seront pas poursuivis, il s’agit d’un geste de liesse pardonnable». Alors que cet acte commis en réunion est passible de 6 mois de prison ferme et 7.500 € d’amende ( article 433-5-1 du Code Pénal, créé par la loi n° 2003-230 du 18 mars 2003 – Art 113 du J.O. du 19 mars 2003) Que déciderait-elle si moi je brûle un drapeau algérien sur la place publique ? Je suis certain que j’aurais droit à tout ce qui est prévu, avec, en plus, une condamnation pour racisme. Je n’ose imaginer ce qui m’arriverait si je brûlais ce même drapeau sur une place d’Alger…

La République exige, camarade président, que dans une intervention télévisée, les yeux dans les yeux de la France, tu nous expliques comment la joie de voir «son candidat de prédilection» élu à la présidence de la République Française, autorise à brûler le Drapeau Français ! Et cela, sans, ou avec papiers, car «tes papiers», ils n’en ont que foutre…et ils le prouvent par ces actes odieux !

– Taubira toujours : Supprimer les tribunaux pour mineurs alors que 98% de la délinquance est perpétrée par des mineurs…

– Taubira encore : «pour désengorger les prisons, LES FLICS – ce sont ses propres termes – devront laisser les jeunes des banlieues s’amuser plutôt que de les harceler pour un peu de trafic ou un vol de mobylette ou de voiture, il faut que jeunesse se passe … »

Propos honteux, irresponsables, inacceptables, inqualifiables, sauf de provocateurs. J’espère que des jeunes de ce genre «s’amuseront» à brûler sa voiture ou à incendier son appartement. Il est trop facile de se moquer de ce qui peut arriver à des pauvres gens qui souffrent le martyre pour pouvoir se payer une voiture ou un logement ! Madame Taubira fait partie de ceux qui haïssent la France et les Français, et elle n’aura de cesse que de les provoquer. Elle n’a rien à faire à ce poste, ni à aucun autre poste du gouvernement ! Qu’elle retourne dans son île avant que les Gaulois ne l’y reconduisent !

3 – M. VALLS : faciliter la naturalisation et en particulier en supprimant l’exigence de la maîtrise de la langue Française… Comment peut-on donner la nationalité Française à des gens qui ne parlent pas Français et qui de surcroît s’y refusent ? Valls qui ne cesse de répéter les paroles de Nicolas Sarkozy qu’il a pourtant combattu personnellement, avec hargne, avec haine, car la haine, il la porte sur son visage…

Pauvre petit Manuel, – le bien nommé d’ailleurs : qui aurait l’idée de l’appeler «Intellectuel» ? – Lui qui s’est laissé poursuivre par de vagues études d’histoire sans aboutissement – qui s’exclame que la République est attaquée parce qu’on trouve une tête de porc devant une mosquée !

La République et la Démocratie ne sont-elles pas attaquées et menacées :

…Quand justement des «djeunes» comme disent les médias, les Pujadas, les Pernaut…parce qu’on n’a pas le courage de dire : «des jeunes beurs ; des jeunes arabes ; des jeunes musulmans ; ou des jeunes noirs», avec ou sans «papiers», brûlent impunément le Drapeau Français ?

La République et la Démocratie ne sont elles pas menacées quand des bandits, comme à Amiens, tirent à balles réelles sur les forces de l’ordre qui ont reçu l’ordre de se laisser tirer dessus sans broncher ?

…Quand la justice française, de gauche, pourrie, qui représente le troisième pouvoir d’une démocratie, après le législatif et l’exécutif, condamne les victimes qui ont eu le culot de se défendre de l’agression de voyous qu’elle laisse en liberté. Cette justice qui a décidé d’annihiler la légitime-défense ; qui a décidé qu’il faut se laisser tuer pour avoir le droit de se plaindre… Quand cette même justice considère un policier, une policière, un ou une gendarme, comme un assassin parce qu’il ou elle s’est défendu(e) d’une agression ?

Tuer est devenu un jeu dans ce pays, parce que pour ces terroristes la vie d’un être humain, quel que soit son âge, n’a aucune valeur. Merah nous l’a montré ! ET TOUT LE MONDE POLITIQUE, JUDICIAIRE ET MEDIATIQUE S’EN FOUT ! Bien au contraire on cherche des excuses à ce monstre, et des poux dans la tête des forces de l’ordre et de leur ministre…

On braque un bijoutier avec des armes de guerre et l’on attend tranquillement l’arrivée de la Police pour avoir le «plaisir de casser du flic»…

UN PAYS QUI N’EST PAS CAPABLE DE MAINTENIR L’ORDRE SUR SON SOL, UN PAYS QUI A PEUR, EST UN PAYS EN VOIX DE CHAOS ET DE DISPARITION ! Ceux qui tirent sur les forces de l’ordre sont des bandits, des terroristes, et il est inacceptable que les forces de l’ordre ne puissent riposter à égalité. Et cela aurait dû s’appliquer dès les émeutes de 2005. Le comportement des hauts responsables de l’ordre public équivaut à la délivrance d’un permis de tout faire (pas pour tout le monde néanmoins)

MOI président de la République, JE peux vous garantir que la sécurité publique serait vite rétablie dans ce pays…OUI j’y enverrais l’Armée, avec des tanks si nécessaire. Un certain Paul Quilès, ministre «socialiste»de l’intérieur de Mitterrand n’a-t-il pas envoyé les tanks contre les routiers français en grève ?

…La République et la Démocratie ne sont-elles pas menacées,

…Quand un certain Merouane Benhamed auteur de projets d’attentats terroristes contre des ambassades étrangères en France est assigné à résidence à Aiguebelle, un joli petit village de Savoie, en France, où il coule des jours paisibles aux frais des contribuables Français, parce que si on le renvoie au bercail, la justice de son pays, l’Algérie, l’attend de pied ferme…

…Quand un gamin de onze ou douze ans, à l’entrée de la cité de La Villette à Grenoble, se précipite à vélo, armé d’une des plus grosses armes de poing qui existent, à la rencontre d’une équipe de télévision (FR3) pour lui déconseiller «vivement» d’aller plus loin, sous peine de «graves ennuis», ce que confirme un «grand frère» qui a suivi …

…Quand un restaurateur se fait tabasser parce qu’il refuse d’observer le ramadan…

…Quand un musulman fait un scandale pour que l’on retire le crucifix accroché au-dessus du lit où se repose son épouse à laquelle des religieuses viennent de sauver la vie…

…Quand la première chaîne de télévision française s’autorise, depuis le 6 mai 2012, à diffuser de la publicité pour le hallal, alors que les procédés qui consistent à tuer les animaux de façon à obtenir le hallal sont interdits en France…

…Quand Michel Vauzelle – socialiste – réélu président de la région PACA, devant un Drapeau tricolore sur lequel on a fait imprimer 4 silhouettes de femmes musulmanes entièrement voilées, s’exclame: «Je suis fier d’être le président d’une grande région musulmane».

…Quand Le maire d’une grande ville de France, répond à ses administrés mécontents que l’on ait retiré le porc dans les cantines : «Si les musulmans ne peuvent s’adapter à nos coutumes, il nous appartiendra, à nous, de nous adapter aux leurs…»

…Quand certains obtiennent que l’on fasse taire les cloches de nos églises ; que l’on supprime l’arbre de Noël de l’école …

…Quand une association de jeunes musulmans se crée pour tenter de faire supprimer les croix vertes de nos pharmacies, et que le maire de Paris leur promet de réfléchir à la question…

…Quand 30 maires «UMPS» de grandes villes de France, dont Ayrault, Aubry, Jupé, Godin…collaborent avec les «frères musulmans» en leur offrant des terrains pour construire des mosquées, et que le financement de ces mosquées est maquillé en «subventions pour leurs œuvres cultuelles»…

…Quand l’équipe de France de foot-ball, qui comprend au moins trois Français, se moque ouvertement de l’hymne national, insulte la France par un comportement absolument inacceptable, et en particulier en Afrique du Sud où ils n’étaient d’ailleurs présents que pour avoir triché, sous couvert de M. Platini… Les Irlandais qui auraient dû être à leur place ne se seraient certainement pas comportés de la sorte…

…Quand des hommes politiques de gauche, pendant la campagne présidentielle, s’autorisent à insulter le président de la République encore en place, en le qualifiant de Pétain et de Laval…

…Quand le premier ministre se mêle de désigner le successeur d’Aubry à la tête du PS, même si l’on peut concevoir qu’entre hommes politiques, entre socialistes, entre incompétents, entre irresponsables, entre repris de justice, on se soutienne…

Est-il sûr, le petit Manuel, qu’une seule tête de porc sur le seuil d’une mosquée soit une attaque à la République ? Qu’il s’attende à en voir bien d’autres ce pauvre petit cœur sensible au visage teigneux, qui n’a même pas le courage de regarder les gens à qui il s’adresse…

Et, cerise sur le gâteau : intégrer les Roms et leur trouver un travail alors que les Français n’en ont pas tous !!! Eux qui, aussi, n’ont que faire d’être intégrés. Eux que personne n’a jamais réussi à faire travailler. Eux qui ont été chassés d’Asie et de partout justement parce qu’ils n’ont toujours vécu qu’en parasites !! Comme les

«autres»ils ne veulent pas apprendre le Français ; ils ne veulent pas envoyer leurs enfants à l’école de la République…Ils veulent des droits, uniquement des droits, parce qu’ils savent que dans ce pays il suffit d’y poser le pied pour avoir tous les droits…Et personne ne – leur – parle jamais de devoir ! Alors, que les bien-pensants, les bénévoles d’associations de tout poil qui prennent partie pour ces gens les prennent chez eux, à leur compte ! Les Français qui travaillent en ont assez de payer pour envoyer des fortunes d’aide à ces pays pour que leurs ressortissants puissent vivre chez eux, et d’être obligés de les supporter une seconde fois à leur charge sur le sol de France ! Quand donc allez-vous ouvrir les yeux ???

LA NATIONALITE NE PEUT ETRE OBTENUE PAR DE LA PAPERASSERIE. SEULS LES LIENS DU SANG APPORTENT LA NATIONALITE.

Vos comportements, vos idées, vos projets disais-je donc, sont autant de crachats sur ces monuments que le moindre petit village de France, parfois même simple hameau, a érigé à la mémoire de ses martyrs, de ses enfants, souvent très jeunes, qui ont donné leurs vies pour que la France soit grande, forte et libre.

Le discours à caractère plutôt gaullien que tu as prononcé le 14 juin dans la cour des Invalides, devant les quatre cercueils des soldats tués en Afghanistan : «Ils sont morts pour des valeurs justes et hautes : la paix, la liberté, la démocratie, la souveraineté des peuples, les valeurs de la France». Oui ils sont morts pour la grandeur de la France, tués par ceux qui, le 11 septembre 2001, ont assassiné plus de 3000 innocents à New York, et des centaines d’autres à Paris, à Madrid, à Londres…Ce discours n’a, lui non plus, dans ta bouche, aucun sens, sauf politique.

Alors, Camarade président, Attention !

Attention aux décisions que vous prendrez concernant l’immigration – et tout ce qui va avec -, qui, ne l’oubliez pas, nous coûte 70 milliards d’euros chaque année.

Et je ne peux résister à citer à nouveau le Général qui, en 1959, après avoir lu les tracts que diffusaient en Algérie les activistes :

«Ils sont partisans de ce qu’ils appellent l’intégration ! Comme si elle était possible compte tenu du déséquilibre démographique. Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.»

Le petit Manuel peut bien répéter les paroles de Nicolas Sarkozy :

«nous pouvons accepter un Islam de France mais pas l’islam en France», il est décidé à tout faire pour que le contraire se produise, lui qui vient, aussi, nous parler de protection de nos racines en parlant des corridas.

Je pense aux femmes Tunisiennes, qui sont déjà contraintes de se battre contre le projet de constitution qui fait d’elles le

«complément» de l’homme… Je pense à celle qui a été tabassée pour s’être montrée «trop dévêtue»… Je pense surtout à ce qu’a confirmé un Tunisien ce 14 septembre, devant l’ambassade américaine, et face aux caméras de télévision : «nous ne pouvons pas vivre en démocratie, notre seule «Constitution», notre seule loi, étant le Coran». As-tu lu le Coran, Camarade président ? Cette ignominie d’un autre millénaire ! L’Islam n’est qu’une autre forme de nazisme, auprès duquel celui de Hitler pourrait bien faire figure de

«petit garçon». Les SS qualifiaient les Russes de «sous-hommes», eux nous qualifient de «sous-chiens». L’ISLAM MODERE N’EXISTE PAS, et les Musulmans de France, non pratiquants, soi-disant intégrés, viennent de nous le démontrer en allant, devant l’ambassade Américaine à Paris, soutenir leurs «frères» intégristes…

Et surtout, n’en doutez pas : la France compte et comptera d’autres Merah , et sans doute de plus en plus, quand, dans une douzaine d’années, si personne ne se réveille, elle comptera 25 millions d’étrangers d’origine musulmane dont la majorité sera à la charge de notre système social, ce qui en provoquera l’effondrement. Mais elle comptera aussi et toujours, j’en suis persuadé, au moins «un» De Gaulle, «un» Leclerc, «un» Moulin, «un» Brossolette et tous les autres qu’on me pardonnera de ne pas citer tant la liste est longue…

Les journalistes de CNN parlent d’effondrement, d’autres journalistes étrangers ont déjà parlé d’un «nouveau Kosovo»…

Pour le reste de votre politique en général, je ne peux la résumer que par une citation de Georges Clémenceau :

«Si vous proposez à des socialistes de construire une démocratie ou quoi que ce soit, ils vous répondront : «Aidez-nous d’abord à démolir ce que les autres ont fait».

Car, François Fillon te l’a dit à maintes reprises, à juste titre, vous ne savez effectivement que démolir systématiquement et par principe, comme la justice démolit le travail des forces de l’ordre – comment s’étonner que des policiers soient tentés de s’écarter du droit chemin ? -, comme les médias démolissent l’opinion en mentant, en taisant ou en trafiquant la vérité, pour le fun, pour le fric… Les Pernaut et autres se gardent bien de nous préciser la nationalité de ceux qui commettent des actes comme l’agression d’un professeur et ensuite des policiers qui les interpellent ; ils se sont bien gardés également de nous relater l’agression de ce policier, ce 17 septembre, à Kingersheim, près de Mulhouse, par une bande d’ordures cagoulées, qui l’ont roué de coups et ont tenté de le brûler vif dans sa voiture, parce que la vie d’un «flic»n’a pour eux aucune importance… Et ce n’est pas en racontant toujours les mêmes hérésies, à Madrid ou ailleurs, que vous changerez quoi que ce soit !

Ce n’est pas Marseille qui «nécessite des réponses exceptionnelles de l’Etat» (M.Valls, 31/8) C’ EST LA FRANCE !

Ce qui est certain, Camarade président, c’est que toi, au moins, on ne te qualifiera pas d’omnipotent. Il est vrai que l’un de tes maîtres à penser – Guy Mollet – disait : «pour nous, trois, quatre ou cinq ans n’ont pas beaucoup d’importance dans l’histoire du monde…» Un autre qui s’appelait Mitterrand disait : «il faut laisser du temps au temps»… Je pense d’ailleurs que les 41.300 nouveaux chômeurs de juillet, et les 8.000 salariés de PSA dont les emplois sont menacés, et les autres, auront apprécié que dès les 3 tout petits premiers mois de totale inaction, sauf à faire le… c..lown sur le tour de France, ou d’aller faire la bise à Chirac, tu te précipites à Brégançon pour y prendre du repos. Je pense également qu’ils auront surtout apprécié le courrier individuel d’encouragement que tu as adressé à chaque sportif qui a participé aux J.O. de Londres…

En conclusion :

NON à l’immigration extra-UE qui nous coûte 70 milliards d’euros chaque année, soit l’équivalent de la somme nécessaire au remboursement de la dette… Et sur ces 70 Mds, 8 sont envoyés dans les pays d’origine des bénéficiaires !

NON au droit de vote des étrangers même à l’échelon local, alors qu’un Français qui, à plusieurs endroits paie des impôts – foncier et taxe d’habitation dans le cas de résidence(s) secondaire(s) – n’a le droit de voter qu’à un seul endroit.

NON à l’intégration des Roms…

NON aux soins gratuits pour les étrangers de toutes nationalités, sauf en cas de danger de mort, bien entendu.

NON au mariage de couples homosexuels, et tout particulièrement NON au «mariage pour tous» qui ouvre les portes à la polygamie et toutes autres sortes d’anormalité… On ne résoudra pas le problème démographique de la France avec des couples homos ! Sachant que les Musulmans font près de quatre fois plus d’enfants que les Français… réfléchissez donc un peu à ce qui nous attend.

NON à l’adoption par des couples homosexuels.

NON à l’adoption d’enfants du bout du monde que l’on arrache, sans scrupule, à leurs racines, parce qu’on se prend pour des «vedettes», comme un certain Johnny et bien d’autres. J’aurais préféré vivre dans la misère en France – ce dont je ne suis pas très éloigné – que d’être adopté par un chinois ou autre…

Enfin, VIVE CHARLIE HEBDO ! Que ceux qui ont déposé plainte contre ce journal, soient – conformément aux lois Françaises sur la liberté d’expression, même si l’on aurait à en débattre – condamnés pour procédure abusive. Que ceux que les us et coutumes, les règles, les lois des Français dérangent, qui haïssent la France bien qu’ils s’y engraissent, se précipitent vers les premiers bateaux en partance, et rentrent au bercail ! UNE FOIS DE PLUS : La France, tu l’aimes, tu l’acceptes comme elle est, ou tu la quittes car tu n’as rien à y faire !

Je ne peux saluer les traîtres à la Patrie, Camarade président. Tu me pardonneras aussi de ne pas t’embrasser sur la bouche, mais je suis quelque peu hypocondriaque, en particulier à l’égard du socialisme et plus précisément de votre socialisme.

Pour la France, souhaitons qu’elle se rappelle un jour qui elle est… Puisse la France redevenir la France !

VIVE LA REPUBLIQUE, VIVE LA FRANCE

(auteur inconnu : reçu par email de michel sucur)

Share SHARE

À propos de FLASH1ER

Bonjour cher lecteur de mon blog, La photo que vous voyez en tête de ma page représente le haut de la villa que nous avons habité de 1986 à l'an 2000. Nous habitons maintenant la résidence du Palais Victoria, dans le nouveau quartier du Béal. La photo de celui-ci ainsi que mes coordonnées figurent dans mes sites http://www.cany1.fr et http://cany.eu Je suis né en 1930. J'ai obtenu le Certificat d’Études Primaires et effectué 3 ans d'études secondaires dans un Collège de Jésuites, à Saint-Calais dans la Sarthe, en section classique (latin, grec). J'ai acheté mon premier micro-ordinateur en 1975, au SICOB à Paris-La-Défense. J'ai travaillé à l'AFP à Paris, comme télétypiste hors classe. Je tapais à 86 mots-minute minimum. Test effectué durant 15 minutes sans erreur. J'ai élevé 5 enfants (à 27 ans, j'en avais déjà 4). Je n'ai jamais eu un jour d'arrêt de travail jusqu'à ma retraite que j'ai prise à 60 ans. Au contraire, j'ai eu des périodes où je travaillais pour deux employeurs (75 heures par semaine en moyenne). J'ai créé et géré le 1er Secrétariat Privé de Télex au Monde en 1962 (FLASH TELEX). Il n'y avait alors que 2000 abonnés au Télex en France... J'ai créé et géré également la 1ère entreprise de travail temporaire exclusivement réservée aux télexistes (FLASH OFFICE) et le CENTRE NATIONAL PRIVE DE FORMATION DE TELEXISTES dont j'ai été nommé Directeur par le Rectorat de Paris en 1964. Depuis 2006, je diffuse divers abattants WC japonais sur mes sites cany.eu et cany1.fr. Ces abattants-bidets permettent une hygiène impeccable en supprimant le papier-toilette non hygiénique. Ils remplacent très avantageusement les bidets ordinaires obsolètes en ne prenant aucune place supplémentaire...
Ce contenu a été publié dans Economie, Faits de Société, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Fatal error: Uncaught Exception: 190: Invalid OAuth access token signature. (190) thrown in /htdocs/public/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273