Toulouse : naissance d’Oussama, mère voilée, père menaçant qui impose une prière vers La Mecque…

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

Posted on 23 août 2012 by Paul Le Poulpe – Article du nº 265  de http://ripostelaique.com

Nous venons de recevoir ce témoignage d’un gynécologue obstétricien d’une clinique de Toulouse, dont nous préférons, pour sa sécurité, taire l’identité.

Moment de grand bonheur en salle de naissance

Accouchement de rêve….

Refus de péridurale. Patiente voilée, le mari ne souhaite pas qu’un homme s’en occupe (bien que largement prévenu à l’avance….Document en cours de grossesse, explications orales….) De garde, j’y vais quand même et m’impose. Accouchement dans les hurlements et les contorsions, dans la panique maternelle et le père barbu qui donne les ordres à tout le monde… L’enfant se prénomme joyeusement Oussama; juste à sa sortie, le père s’est prosterné et a fait sur le sol de la salle de naissance la prière, en direction de la Mecque (direction qu’il avait préalablement repérée). Puis des chants religieux aux oreilles de l’enfant, à droite, à gauche… Et la mère , il ne la regarde plus, elle a bien servi, et je suppose que le voile va vite être remis sur son visage tentateur…

Ras le bol de cela.

La tolérance a des limites, qui se franchissent chaque jour plus loin. Dans la ville de Mohamed Merah, je m’interroge sur le devenir de la société dans laquelle je vis et je suis inquiet. Mes propos ne sont ni racistes, ni discriminatoires ; ils sont ceux d’un praticien inquiet de voir la religion entrer en salle de naissance et dans mon cabinet médical, ceux d’un citoyen inquiet des incivilités qui se multiplient et meurtris des drapeaux algériens qui étaient seuls brandis sur la place du Capitole le jour de la victoire de François Hollande, ceux d’un homme qui a toujours récusé le racisme ordinaire mais qui est troublé par des dérives de plus en plus quotidiennes…Même si mes propos ne sont sans doute pas politiquement corrects, je voulais vous faire partager ce moment, traumatisant pour toute notre équipe médicale, et mes craintes pour l’avenir de mes enfants dans un pays qui ne sait pas fixer de vraies limites.

Amicalement. 

Un tel témoignage pose plusieurs questions.

Est-il normal qu’un père qui donne des ordres au personnel médical, et a une attitude menaçante, ne se fasse pas expulser de la salle d’accouchement, par mesure de sécurité ?

Est-il normal qu’une personne, quelle que soit sa nationalité, qui entend interdire qu’un homme accouche sa femme, puisse rester en France ?

Est-il normal qu’en France, on accepte le prénom Oussama, qui, dans le contexte actuel, n’est ni plus ni moins qu’un appel à la guerre contre les non-musulmans ?

Quelle éducation va recevoir cet enfant ? Sera-t-il éduqué selon les lois d’une République qui intègre, ou d’un islam qui désintègre pour mieux conquérir ?

Comment cet enfant se comportera-t-il à l’école avec les non-musulmans et les petites filles ? Respectera-t-il l’autorité des enseignants ?

Le jeune Toulousain Oussama sera-t-il élevé dans le culte de Mohamed Merah ?

Quand son sait qu’en Grande-Bretagne, les auteurs des attentats-suicides du métro de Londres étaient tous des enfants de nationalité britannique, nés au pays, ne convient-il pas de s’interroger, avec l’éducation que l’enfant Oussama va recevoir dans les écoles coraniques toulousaines, sur des risques analogues qui attendent la France ?

Quand Manuel Valls, en toute connaissance de cause, annonce, en période de chômage de masse, un accroissement de l’immigration musulmane, notamment en faveur de l’Algérie et du Maroc, mesure-t-il les conséquences de sa décision pour la sécurité du pays et des Français, même si, fort heureusement, nombre de nouveaux venus auront l’intention de s’intégrer… Mais les autres ?

Combien d’Oussama en France, seront éduqués, dans les années à venir, avec les principes qui animent son père ?

Lénine disait que les capitalistes étaient assez stupides pour vendre la corde qui servirait à les pendre. Les dirigeants français font mieux : ils donnent la nationalité française, de l’argent (le nôtre) et des prestations sociales à ceux qui, comme ce père, ne rêvent que d’en faire leurs esclaves, leurs dhimmis !

Paul Le Poulpe

Share SHARE

À propos de FLASH1ER

Bonjour cher lecteur de mon blog, La photo que vous voyez en tête de ma page représente le haut de la villa que nous avons habité de 1986 à l'an 2000. Nous habitons maintenant la résidence du Palais Victoria, dans le nouveau quartier du Béal. La photo de celui-ci ainsi que mes coordonnées figurent dans mes sites http://www.cany1.fr et http://cany.eu Je suis né en 1930. J'ai obtenu le Certificat d’Études Primaires et effectué 3 ans d'études secondaires dans un Collège de Jésuites, à Saint-Calais dans la Sarthe, en section classique (latin, grec). J'ai acheté mon premier micro-ordinateur en 1975, au SICOB à Paris-La-Défense. J'ai travaillé à l'AFP à Paris, comme télétypiste hors classe. Je tapais à 86 mots-minute minimum. Test effectué durant 15 minutes sans erreur. J'ai élevé 5 enfants (à 27 ans, j'en avais déjà 4). Je n'ai jamais eu un jour d'arrêt de travail jusqu'à ma retraite que j'ai prise à 60 ans. Au contraire, j'ai eu des périodes où je travaillais pour deux employeurs (75 heures par semaine en moyenne). J'ai créé et géré le 1er Secrétariat Privé de Télex au Monde en 1962 (FLASH TELEX). Il n'y avait alors que 2000 abonnés au Télex en France... J'ai créé et géré également la 1ère entreprise de travail temporaire exclusivement réservée aux télexistes (FLASH OFFICE) et le CENTRE NATIONAL PRIVE DE FORMATION DE TELEXISTES dont j'ai été nommé Directeur par le Rectorat de Paris en 1964. Depuis 2006, je diffuse divers abattants WC japonais sur mes sites cany.eu et cany1.fr. Ces abattants-bidets permettent une hygiène impeccable en supprimant le papier-toilette non hygiénique. Ils remplacent très avantageusement les bidets ordinaires obsolètes en ne prenant aucune place supplémentaire...
Ce contenu a été publié dans Faits de Société, Religions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Fatal error: Uncaught Exception: 190: Invalid OAuth access token signature. (190) thrown in /htdocs/public/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273